top of page

HANDICAP ET ENTREPRENARIAT CHEZ LOC'AT HOME 33

HANDICAP ET ENTREPRENARIAT CHEZ LOC'AT HOME 33


Peu de gens le savent : je suis atteinte d'une maladie rare et dégénérative depuis la naissance. Si ce handicap ne m'a pas empêché de créer LOC'AT HOME 33 et de devenir rapidement rentière grâce à l'immobilier, c'est aussi (malheureusement) un sacré frein. Je vous raconte ?


Pour voyager plus sans (trop) penser à l'argent, devenez financièrement autonome en cliquant juste ici.  


Loc'at Home 33 Location courte durée écoresponsable France Louer en toute sérénité

HANDICAP ET ENTREPRENARIAT : POURQUOI ET COMMENT JE ME SUIS LANCEE


Depuis la naissance, je suis porteuse d'une maladie rare ( génétique, neurologique) et dégénérative. Il s'agit de la maladie de Strumpel Lorrain.


J'ai de grosses difficultés à la marche. Et, d'après les médecins et scientifiques spécialistes de cette pathologie, il se peut qu'un jour, je ne puiss plus marcher.


J'ai longtemps été très sceptique. Et, convaincue que "tout ça, c'est dans la tête", j'allais et venais à ma guise, marchant tant bien que mal (et tombant très souvent).


Fin 2021, le fauteuil roulant est entré dans ma vie.


Ce fut un véritable bouleversement pour moi. Cela a entrainé beaucoup de changement dans mon quotidien. Et dans ma tête.


C'est aussi en 2021 qu'est née Loc'at Home 33.


Découvrez mon travail d'auteure sur www.malika-virin.com


Naître avec un handicap moteur m'a très certainement permis de voir les choses différemment. Avec plus de recul et plus de maturité. Par exemple, j'ai compris très tôt que la réponse à la crise réside principalement dans la création d'entreprise éthique et écoresponsable, libre de dette.


Et que pour aider les femmes à vivre mieux, il faut leur offrir plus d'opportunités.


Avoir mon entreprise est alors devenue une priorité pour moi.


Je me suis donc formée très jeune, grâce à des études en alternance.


Et c'est en 2014, lorsque j'étais enceinte de 5 mois, que j'ai lancé ma première entreprise.


Après sa fermeture 2 ans après (en 2016), je suis devenue auteure (www.malika-virin.com ).


Et c'est en 2020 que je me suis formée à la sous-location légale (grâce à cette super formation) et que je suis (enfin !) devenue rentière.


2 ans plus tard, je décide d'arrêter la sous-location légale (je vous explique pourquoi dans cet article - cliquez juste ici).


Et je me lance dans mon véritable projet : celui dont je vous parle dans presque tous les articles de ce blog.


HANDICAP ET ENTREPRENARIAT : C'EST DIFFICILE !


Etre cheffe d'entreprise et handicapée, c'est difficile.


Mon handicap moteur complique beaucoup mon travail. Je pense notamment aux visites pour lesquelles je dois être en pleine forme, et qui réservent souvent des "surprises".


Par exemple, les escaliers en colimaçon, les lieux qui ne sont pas adaptés aux PMR, aux visites de terrain sous la pluie, etc. Ou encore, plus simplement, à la réaction et aux regards inquiets, interrogateurs, ... des personnes que je rencontre.


Cependant, j'ai tout de même décidé de me lancer. Oui, malgré les (innombrables) difficultés.


Pourquoi ? Parce que je veux changer le monde, améliorer le quotidien de millions de femmes et laisser une trace positive de mon passage sur cette magnifique planète.


Sincèrement, peu m'importe qu'on se souvienne de moi après ma mort. je sais que je "tomberai dans l'oubli", comme la plupart des humains qui m'auront précédés.


Cependant, je veux être utile ici-bas, en récolter les fruits ici-bas et dans l'au-delà.

Loc'at Home 33 Location courte durée écoresponsable France Louez en toute sérénité

CHEFFE D'ENTREPRISE HANDICAPEE : PETIT KIT DE SURVIE


Comme vous vous en doutez certainement, pour réussir à vivre "sereinement " avec la maladie de Strumpel Lorrain, tout en développant Loc'at Home 33 et (enfin ) voir mon projet se concrétiser vraiment, je fais certaines choses bien spécifiques;


Toutes ces "choses" font naturellement partie de mon quotidien. Au point que je n'y ai jamais prêté attention. Jusqu'à ce que je fasse de l'immobilier.


Voici donc mon


KIT DE SURVIE DE CHEFFE D'ENTREPRISE HANDICAPEE


Servez-vous ! Adaptez-le à votre vie, que vous soyez malade ou en excellente santé. C'est cadeau !


  • Tawakkul, écriture, argent : si vous me connaissez un peu (notamment grâce à mon site auteure www.malika-virin.com et mon compte Instagram), vous savez ce dont je parle. Je place ma confiance absolue en Allah, j'utilise l'écriture en auto coaching et je gère mon argent pour obtenir ce que je veux

  • Sélection des contenus : cela signifie que je veille à la qualité de ce que lis, regarde, écoute, entends. Pour me simplifier les choses, je n'ai pas de télévisions. J'écoute peu la radio. Je me concentre sur des lectures, audios et vidéos qui m'apportent quelque chose de positif. Pour vous donner une idée du type de contenu que je consomme (quelle drôle d'expression ^^), il concerne principalement l'immobilier sous toutes ses formes, l'environnement, la technologie et les voyages.

  • Se connaitre par coeur : notamment grâce à l'écriture et à la méditation. Rendez-vous sur le blog www.malika-virin.com/blog pour en savoir plus sur les innombrables bienfaits de ces 2 pratiques.

  • Energie, environnement, entourage : Ce sont 3 leviers qui peuvent vous tirer vers le haut et vous propulser au-delà de vos limites et espérances. Ou, au contraire, vous tirer plus bas que jamais.

  • Gestion de l''énergie : du fait de mon handicap, j'ai appris à me concentrer sur ce qui est vraiment important. C'est-à-dire ce qui en vaut la peine, pour moi. Souvent, j'ai plus d'énergie le matin. C'est donc à ce moment de la journée que j'ai mes rendez-vous importants. Lorsque je ne me sens vraiment pas bien, je me concentre sur des tâches qui me demandent moins d'effort (comme la rédaction d'article de blog, par exemple ;)

  • Déléguer au maximum : je sais que, pour beaucoup de personne, il est très difficile, voir même impossible, de déléguer. Incroyable ! Moi je rêve de pouvoir déléguer 90% de ce que j'ai à faire. Pour me concentrer uniquement à l'essentiel

  • Des mouchoirs : beaucoup de mouchoirs ! Je suis cheffe d'entreprise avant d'être handicapée. Et toutes les personnes qui se lancent dans l'entreprenariat, le savent : c'est une série de hauts et de bas émotionnels. On ne peut le comprendre, tant qu'on ne l'a pas vécu !

  • Prendre soin de soi : d'abord parce que personne ne peut le faire à ma place. Ensuite, parce que c'est un véritable bonheur et même un honneur de prendre soin de moi. Enfin, parce que c'est la seule chose qui me fasse véritablement du bien. Il existe une multitude de manière de prendre soin de soi. Réserver votre séjour en ligne en cliquant ici est une belle manière de le faire :)

  • Fermer ses oreilles : là, il ne s'agit pas seulement de ne pas se soucier de ce qu'on peut dire ou penser de moi. C'est au-delà de cela ! Je suppose que vous avez certainement remarqué que la plupart des gens adoooooorent donner leur avis. Sur tout. Même (et surtout !) lorsqu'on ne les a pas sollicité. Lorsque cela arrive, je n'écoute pas. Vous avez surement eu l'habitude de lire un truc comme " les gens ne veulent pas que vous réussissiez parce que cela les renvoie à leurs propres incapacités". Ca vous dit quelque chose ? Personnellement, dans ma vie, il se passe souvent ces 2 choses : 1/ on m'arrête dans la rue pour me plaindre (" Oh ma pauvre, vous êtes handicapée, ça doit être dur!" " Vous êtes tellement courageuse !") ou vouloir m'enfoncer pour se sentir mieux (" Si j'étais à votre place, je n'aurai pas le courage" " Vous avez l'air tellement triste !" ) 2/ les gens me voient comme une mère au foyer non instruite avec un retard mental. Et on me parle en conséquence ! " Ca va madame, vous allez bien ? "

Pour être tout à fait honnête avec vous, je ne réponds plus à ce type de personne.


Je les repère et les vois venir de très, très loin. Je ne les regarde pas et je continue ma route.


Il faut comprendre qu'aucune de ces personnes ne s'intéressent à qui je suis, ni à ce que je fais dans la vie.


Elles ne savent pas que je suis auteure et cheffe d'entreprise. Elles ne peuvent même pas l'imaginer !


Pour elles, je ne suis qu'une femme handicapée.


Donc, je ne leur attribue pas une seule seconde de mon précieux temps ni 1/1000 de mon énergie.


Je fais ce que j'ai à faire : ma vie !

Loc'at Home 33 Louez en toute sérénité Location courte durée Ecoresponsable France

FREINEE PAR LE HANDICAP, MAIS JAMAIS STOPEE


Je veux être tout à fait honnête avec vous. Parce que ce dont je vous parle concerne beaucoup de femmes, qu'elles soient handicapées ou non.


Beaucoup de femmes considèrent qu'être une femme est un handicap. Elles ne se sentent pas soutenues par leurs conjoint, ni leur famille. Elles estiment qu'on les considère comme des enfants, qu'on ne les prend pas au sérieux.


Selon moi, être une femme n'est pas un handicap. Ni handicapant. Ce n'est pas non plus une force absolue.


Etre femme, c'est factuel. Je ne pense pas qu'on réussisse plus ou moins parce qu'on est une femme.


Par contre, généralement, notre entourage agit différemment selon qu'on est un homme ou une femme. Et je ne connais aucun homme qui soutienne vraiment sa femme dans son rôle de cheffe d'entreprise.


Je ne connais pas d'homme qui, quand sa femme se lance dans un projet, la regarde et l'écoute avec sérieux. Je ne connais pas d'homme qui croit vraiment que sa femme puisse réussir.


Ce n'est donc pas le fait d'être une femme qui est un handicap. C'est l'entourage qui handicape les femmes. L'entourage, l'environnement, peuvent peser très lourd sur votre énergie. Vous faire perdre confiance en vous et en vos capacités. Et, par conséquent, vous faire échouer.


HEUREUSEMENT, JE SUIS HANDICAPEE !


Le fait de naître avec un handicap moteur me permet de dépasser tout ça.


Je ne me préoccupe pas de savoir qui croit en moi ou pas. Je me concentre sur mon projet pour que vous puissiez :



Le développement de Loc'at Home 33 est ma priorité. J'avance étape par étape. Et j'ai pleinement conscience que, pour avoir ce que je veux, je vais payer plus (là je parle d'argent).


Parce que je suis handicapée et qu'il y a des choses que je ne peux pas faire sans risquer de mettre a santé et ma sécurité en danger.


Par exemple, tout ce qui concerne les travaux de rénovations : il n'est pas envisageable que je les fasse. Je vais donc faire appel à une ou des entreprises extérieurs que je paieraie.


Cela ne me dérange pas. Ca me permet de déléguer cette partie (longue et fatigante) pour me concentrer sur ce que j'aime le plus : vous créer des logements écoresponsables haut de gamme (et faire du shopping #cliche !)


Je vous en dirai plus dans un prochain article. Alors, restez connecté.e !


Cet article touche à sa fin. J'ai été ravie de le rédiger et j'espère sincèrement qu'il vous a plu. Si c'est le cas, n'hésitez as à le partager autour de vous sur vos réseaux sociaux et à vos amis (on se retrouve sur Instagram? ).



A très vite !

Malika

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page